Campagne électorale : Stupéfactions, déceptions ?



Dans cette fameuse ambiance électorale quasi inédite, certaines stupéfactions et déceptions affichées ça et là peuvent s’entendre. Et pourtant, pour qui veut en toute sérénité « reconfigurer » les choses, après un petit décrochage par rapport aux nombreux évènements et faits politiques qui nous envahissent et nous submergent ces derniers temps au point, parfois, de réduire notre vue à cause de certains angles morts ; pour qui s’efforce tant soit peu de passer en revue la genèse de certains actes politiques que nous observons depuis quelques années ; pour celui-là certains faits et gestes, qui pour beaucoup de personnes semblent aujourd’hui un non-sens, des bizarreries, apparaitront clairement comme sous-tendus par une vraie logique — pas forcément condamnable à mon sens.

Dans le tumulte, le bruit et la fureur, comme dirait l’autre ; au milieu des slogans de défiance, des chants guerriers chantés au rythme des cliquetis des « armes » de toutes sortes et sous les tirs nourris venant de partout, c’est vrai, il est difficile voire impossible de se livrer à un bilan digne de ce nom, passage obligé d’une réelle appréhension des choses, donc de leur compréhension.

L’heure des bilans viendra, du moins pour ceux-là qui en font une vraie méthode de travail dans leur engagement. Pour ceux-là la période électorale n’est ni une fin en soi ni une circonstance qu’il faut saisir pour faire de la figuration avec tam-tam et danses, mais une étape d’un long processus de luttes. Perçue en tant qu’étape de la lutte pour la conquête du pouvoir, la période électorale doit donc nécessairement être soumise à une évaluation sereine mais objective et rigoureuse dans toutes ses dimensions, et notamment dans ses aspects : préparation des différentes forces politiques et leurs répartitions dans les différents camps, le mode de désignation des candidats, la nature réelle et non apparente de certaines alliances, etc. Une rude tâche en perspective. Faudrait-il d’abord considérer la chose ( les bilans) comme tâche incontournable.


Source: Facebook

Dimanche 9 Juin 2019
Boolumbal Boolumbal
Lu 171 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez vous exprimer sur tous les articles publiés ici, mais veuillez vous abstenir d'insulter ou de vous attaquer à des personnes.

Merci de votre compréhension.
La rédaction


Recherche


Inscription à la newsletter