Arrivée mercredi en Mauritanie du corps de Kane Hamidou Baba décédé lundi à Las Palmas



Le corps de feu Dr Kane Hamidou Baba, décédé hier [lundi] à Las-Palmas, arrivera, inchallah, à Nouakchott, demain, mercredi 29 Décembre 2021 à 16 h, selon la Coalition Vive Ensemble (CVE).

«La prière mortuaire et la levée du corps se feront à la Mosquée Ibn Abass de Nouakchott, l'enterrement à 17 h», a indiqué dans un communiqué transmis à Cridem, la CVE dont Kane Hamidou Baba a été le président.

La mort de Kane Hamidou Baba a suscité émoi et une pluie d’hommages. L’ancien Premier ministre, Sidi Mohamed Ould Boubacar, a réagi à cette « disparition » évoquant « une immense perte » pour la Mauritanie.

« Homme de consensus, patriote intègre, il appartenait à cette catégorie d’hommes politiques sincères et engagés dont la Mauritanie a besoin pour construire son avenir dans l’unité, l’égalité et la fraternité », a déclaré Sidi Mohamed Ould Boubacar, candidat à l’élection présidentielle de 2019.

Le Cadre de Concertation des Victimes des Evènements de Mauritanie 1986-1991 – CC/VE) a qualifié Kane Hamidou Baba d’ «homme de dialogue et de consensus, toujours égal à lui-même ».

« Feu Dr KANE Hamidou Baba, intellectuel de grande envergure, homme politique connu pour son humilité, son ouverture d’esprit, sa lutte pour les droits de l’homme, l’ancrage de la démocratie et de l’Etat de droit, a combattu, des décennies durant au sein de l’opposition, pour l’unité nationale et la cohésion sociale », a témoigné le CC/VE.

Kane Hamidou Baba avait été victime d’un accident alors qu’il revenait du festival des cités du patrimoine le 12 décembre, à Ouadane. Il avait été évacué à Las Palmas pour des soins, aux frais de l’Etat, sur instruction du président mauritanien Mohamed O. Cheikh Ghazouani.

Par Babacar BAYE NDIAYE
Pour Cridem

----


Mardi 28 Décembre 2021
Boolumbal Boolumbal
Lu 146 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez vous exprimer sur tous les articles publiés ici, mais veuillez vous abstenir d'insulter ou de vous attaquer à des personnes.

Merci de votre compréhension.
La rédaction


Recherche


Inscription à la newsletter