AHMED YAHYA DÉMISSION ?



Hier soir 25 janvier 2022, Ahmed Yahya, Président de notre fédération, a été perspicace, dès l'entame de son interview sur bellewarmedia, en taclant ceux qui remettent en cause la mauritanité des joueurs et du staff. C'était nécessaire face à la montée du racisme envers les noirs qui constituent l'essentiel de l'effectif. En ce qui me concerne, c'était la mise au point attendue.
Il y avait aussi de l'audace dans cette sortie quand il a rappelé à ceux qui veulent sa démission la procédure à suivre: sa destitution par l'assemblée générale (AG). Ce qui laisse deviner que cette instance est bien verrouillée et lui fait confiance.
Par contre, il n'a pas convaincu quand il a voulu faire croire qu'il n'aime pas être mis en avant. Sinon, cette interview n'aurait jamais eu lieu.
Hier, il a pris un risque maximum pour calmer une opinion dont les commentaires pendant l'entretien étaient ceci : Ahmed doit démissionner!
Est-ce l'effet de la colère après la déroute de notre onze national au Cameroun ou un besoin pressant de réorganiser l'instance faîtière de notre football ? Le monde sportif entre en ébullition, espérons que les principaux acteurs se concerteront avec des objectifs plus ambitieux que la démission d'un seul homme.
Ahmed a fait de bons résultats en 10 ans: 2 CHAN, 2 CAN, 1 coupe arabe. S'il doit quitter la présidence de la fédération, il serait dans notre intérêt qu'il continue à oeuvrer pour notre football, notamment auprès de la FIFA et de la CAF. Il l'a dit, ce n'est pas lui qui marque, qui tacle, mais il a su convaincre les partenaires et le Ministère de tutelle pour le financement de ses projets. Ne soyons pas ingrats, il mérite amplement nos remerciements. Lui, le staff, l'équipe et tous les acteurs de cet âge d'or du ballon rond.
Je vais néanmoins continuer à demander sa démission car deux mandats c'est assez. N'est-ce pas ce qu'on demande à nos élus ?
En se consacrant à Nouadhibou il pourrait, avec l'enthousiasme et l'énergie qu'on lui connaît, remporter la coupe d'Afrique des clubs champions, rehausser le niveau de la D1...
L'interview a été un peu trop longue et Ahmed n'avait pas besoin de s'entourer de toute sa garde rapprochée pour répondre à des journalistes peu corrosifs.
Pour finir, je témoigne qu'Ahmed Yahya est un grand bosseur avec un sens très développé du business, mû par l'esprit du sport. Il est très jeune et rien ne le ferait renoncer à sa passion : le football. Il doit faire l'effort de rencontrer et écouter ceux qui l'invitent à remettre son fauteuil en jeu avant que son palmarès de bon dirigeant ne soit enterré ou oublié.


Bonnes solutions à notre football !
Ris Orangis, le 26 janvier 2022
Ciré KANE
ancien responsable marketing de la fédération
Photo: Ahmed Yahya et Ciré KANE, FFRIM. Décembre 2012.

Jeudi 27 Janvier 2022
Boolumbal Boolumbal
Lu 53 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez vous exprimer sur tous les articles publiés ici, mais veuillez vous abstenir d'insulter ou de vous attaquer à des personnes.

Merci de votre compréhension.
La rédaction


Recherche


Inscription à la newsletter