Gourmo Abdoul Lo : « Des « maures blancs » qui se dressent contre le racisme et le chauvinisme, il y ‘en a toujours eu »



Il arrive souvent que des négro-africains se plaignent de ce qu’ils pensent être une sorte de complicité de l’élite maure, beidhane, avec le chauvinisme et le racisme des pouvoirs en place, spécialement celui par lequel est né le » passif humanitaire ».

Erreur, profonde erreur, née d’abord de la méconnaissance générale dans laquelle une dictature militaire d’airain avait maintenu les populations dans l’ignorance de certaines réalités. Le vice principal de l’absence de libertés démocratiques est précisément de créer un environnement favorable à l’ expansion des germes virulents des préjugés, du mensonge et de la provocation.

Des « maures blancs » qui se dressent contre le racisme et le chauvinisme, non seulement il y ‘en a toujours eu, mais même ont eu un rôle d’avant-garde, un rôle de précurseurs.

Pour ne citer qu’un exemple saillant: la toute première publication ouverte qui dénonce la terreur que faisait subir le régime de Maawiya contre les négro-africains avait été signée par les intellectuels et cadres arabes suivants, à côté de leurs pairs négro-africains, à Paris, le 24 décembre 1990, en pleine répression :


– Mohamed Ould Maouloud ( dirigeant suprême clandestin du MND, initiateur de la » Lettre ouverte au Président et aux membres du Comité Militaire de Salut National (CMSN)
– Med Hondo
– Bah Ould Saleck
– Abdel Nasser Ould Ethmane dit Yessa
– Abdallahi Ould Kebd


Je surprendrai encore plus certains, en indiquant que la toute première plainte internationale contre les massacres et autres déportations et exactions subies par les négro-africains près des Nations unies, a été menée à l’initiative de…Mohamed Maouloud ( MND), Med Hondo( FRuidem). J’ y reviendrais dans un prochain post.


Ces faits gagneraient à être connus pour rétablir la vérité sur certains aspects de la lutte de notre peuple multinational pour une juste solution de question nationale.

Gourmo Abdoul Lo

Facebook – Le 22 mai 2019


Jeudi 23 Mai 2019
Boolumbal Boolumbal
Lu 78 fois


1.Posté par Ibrahima le 24/05/2019 11:11
Si on cite le nom de Ould Kebd, on doit citer aussi Bechir. Ould Kebd, qui, de mon humble avis, n'etait qu'un opportuniste. Depuis qu'on lui a mis quelque chose dans la bouche, il s'est tenu tranquillement dans son petit coin est est devenu griot des gouvernements de Taya et Aziz.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez vous exprimer sur tous les articles publiés ici, mais veuillez vous abstenir d'insulter ou de vous attaquer à des personnes.

Merci de votre compréhension.
La rédaction


Recherche


Inscription à la newsletter