Vidéo. La direction de l’ONG-IRA-Mauritanie chez Mme Kémi Seba à Dakar.



La direction de l’ONG-IRA-Mauritanie chez Mme Kémi Seba à Dakar. Pour rappel, le panafricaniste, qui préside l’ONG d'Urgences Panafricanistes, M. Kémi Saba a été expulsé, manu-militari, par le gouvernement du président Macky Sall vers la France, après avoir incinéré symboliquement un billet de 5000 Francs-CFA, soit, moins de 10 euros en guise de protestation contre la monnaie du Franc-CFA.

On le dira haut et fort, l’homme courait vers l’Afrique, a été expulsé par un gouvernement africain, voila une incroyable histoire africaine. Bon sang, le patriotisme n’est pas né encore dans le continent. Il fallait l’expulser vers le Bénin puisqu’il est franco-béninois. Le Bénin n’était-il pas plus prêt que la France qui se trouve 4500km du Sénégal?

Le chanteur Français, feu Serge Gainsbourg avait brûle un billet de 500 Francs- Français, dix fois la valeur du billet brûlé par Kémi Seba pour protester contre la cherté des impôts en France et il n’a jamais été inquiété fortiori traqué comme un criminel, un bandit du grand chemin. Mais où va-t-on comme ça en Afrique ?

Cette visite de soutien chez Mme Kemi Seba, a été conduite par le président IRA-Mauritanie, Elhaj Biram Dah Abeid le 18 septembre passé à leur domicile à Dakar. Il était accompagné de la secrétaire générale de l’ONG-IRA, Mme Coumba Dada Kane et de son conseiller, le sénateur Youssouf Tijani Silla.

Elhaj Biram Dah Abeid : « Nous considérons qu’il est normal, qu’un résistant africain comme Kemi Séba, puisse rencontrer des difficultés, des persécutions dans le sillage de tous les patriotes comme Mandela, Lumumba et j’en passe. Mais nous sommes outrés que Kemi Seba soit mis dans un avion et envoyé en dehors de l’Afrique, son continent, sa patrie, sa mère patrie….. »

Mme Kémi Seba : « Les dirigeants ne se rendent pas compte que diviser une famille, c’est quelque part marché sur les pas de l’oppression ; c'est-à-dire ; quand vous avez une famille unie, de nos jours, c’est très difficile déjà de fonder des familles, de trouver des familles unies, mais à cause d’une divergence d’opinion, diviser une famille, je pense que c’est la dernière des solutions que les gouvernants africains doivent adopter. Car nous en avons déjà souffert à cause de l’esclavage qui a divisé les familles …… »

Voila une bonne leçon de morale à l’adresse de nos clowns dirigeants voire les diviseurs africains.

Source:RA-Mauritanie


Jeudi 21 Septembre 2017
Boolumbal Boolumbal
Lu 116 fois


1.Posté par packers5th.in le 03/10/2017 13:48
What a nice job you have done with this blog. It’s really nice blog having great and information rich content that really useful for us. Keep sharing this type of informative article. Visit here:


https://www.packers5th.in/packers-and-movers-pune.html

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez vous exprimer sur tous les articles publiés ici, mais veuillez vous abstenir d'insulter ou de vous attaquer à des personnes.

Merci de votre compréhension.
La rédaction


Recherche


Inscription à la newsletter