Mauritania-Airways : Des passagers refusent l’expulsion d’un clandestin menotté par des policiers fr



Mauritania-Airways : Des passagers refusent l’expulsion d’un clandestin menotté par des policiers fr
Des témoins oculaires ont révélé à Taqadoumy que les passagers du vol Y 2 701 de la compagnie Mauritania-Airways ont dissuadé la police française à expulser un clandestin dans des conditions qu’ils ont trouvé inhumaines. Selon les mêmes sources, les passagers ont remarqué après avoir embarqué dimanche à Paris à 21H30 à bord de l’avion à destination de Nouakchott qu’un homme de race noire se débattait alors qu’il était retenu par deux policiers français en civil.

Le scandale a été déclenché par le Dr. Bouh Ould Sedigh, médecin mauritanien au Nouvel hôpital de Strasbourg dans le service d’hépato-gastro-enterologie. Interrogé par Taqadoumy, il a fait la déclaration suivante : « C’est indigne ce qui s’est passé. Nous avons protesté car pour nous une compagnie mauritanienne ne devait pas se faire complice de pareils comportements surtout que le monsieur était menotté et violenté par les deux hommes qui le retenaient sur des sièges. Nous avons réussi à faire débarquer les policiers et ce passager car c’est notre droit de refuser de voyager dans ces conditions. Nous avons dit que même si cet homme avait été mauritanien il mérite un meilleur traitement s’il doit être expulsé. »

Après une demi-heure de boucan et de pourparlers, les choses sont rentrées dans l’ordre et les policiers ont été débarqués avec leur personnage encombrant. Visiblement, cet homme était en France depuis plus d’une semaine et les autorités de ce pays tenaient à l’expulser le plus rapidement possible. C’est ce qu’on affirmé des sources présentes sur les lieux.

Le médecin mauritanien a par ailleurs déploré la réaction du directeur de la compagnie Mauritania-Airways qui « est venu nous sermonner ». « C’est scandaleux ce que vous faites. Vous devez respecter les lois de la République française. C’est mois le chef de cette compagnie. Si vous n’êtes pas contents, vous n’avez qu’à descendre. » A rapporté un autre passager du même avion qui a requis l’anonymat.

Il y a deux ans environ, Me Fatimata Mbaye de l’AMDH avait protesté contre des conditions d’expulsion similaires d’un jeune mauritanien à bord d’un vol d’une compagnie étrangère. Elle avait eu maille à partir avec les autorités françaises à l’époque.

Source : Taqadoumy.

Mardi 15 Juin 2010
Boolumbal Boolumbal
Lu 525 fois

Nouveau commentaire :

Vous pouvez vous exprimer sur tous les articles publiés ici, mais veuillez vous abstenir d'insulter ou de vous attaquer à des personnes.

Merci de votre compréhension.
La rédaction

Recherche


Inscription à la newsletter