Le porte-parole du gouvernement avertit Biram Dah ABEID



Le porte parole de mensonges officiels de l’état Mauritanien, M. Mohamed Lemine Ould Cheikh, qui doit sa nomination voire son salut que d’être le neveu pistonné d’un ex-bras droit de Ben Laden, qui a négocié le marché de gré à gré le fameux pacte de non agression entre Aziz et ses « amis » terroristes à la hauteur 10 à 20 millions d’euros par an que l’état Mauritanien devrait verser aux cellules terroristes dans le Sahel. Evidemment, les abolitionnistes sont considérés comme des terroristes puisque les vrais terroristes qui ont le sang entre les mains, sont sous protection officielle de l’état ou vis-versa. Est-ce qu’un exemple pour nous parler des discours haineux, de la liberté de circuler, de la liberté de réunion, les lois et leur application, la démocratie etc… ? Non, loin de là, cet homme est naturellement un chauvin zélé, obscur personnage, une copie conforme de son chef, ceux qui se ressemblent, vont ensemble n’est ce pas ? Rien d’étonnant vraiment. Aziz et son porte parole, c’est du bonnet blanc, blanc bonnet. Il faut applaudir le général putsch pour être citoyen mauritanien, vous ouvrant le minimum de droit à circuler, de se réunir surtout avoir le droit de manifester devant les grilles de la présidence hurlant haut et fort que certains citoyens soient décapités dans une place publique et ces manifestants sont considérés de « non haineux » selon le porte parole du gouvernement mauritanien, qui sont reçus devant le palais présidentiel par Aziz en personne.

Le porte-parole du gouvernement avertit Biram Dah ABEID

« Répondant à une question relative à des présumées restrictions exercées par le gouvernement à l’encontre de partisans de Biram Ould Abeid, dans la wilaya de Selibaby, le ministre a affirmé que les libertés d'expression, de mouvement, de réunion et de manifestation ne font plus l’objet de surenchère en Mauritanie.

« Néanmoins, les autorités demeurent fermes face à tout mouvement ou action qui porteraient atteinte au calme, à la quiétude et à la sécurité de la société qui vit en harmonie ou toute action qui vise la diffusion de la haine et de l'extrémisme », a-t-il dit.

Répondant à la question sur la régularité des protestations devant le Palais présidentiel, le porte-parole, a dit :

« Depuis 2008 et après les visites effectuées par le Président de la République aux quartiers périphériques, pour s’informer de près sur les conditions des citoyens et écouter leurs doléances ainsi que pour rapprocher l’administration des populations, les citoyens sont devenus très attachés à Son Excellence ; surtout que les groupes qui présentent des doléances se succèdent les uns aux autres, se renouvelant régulièrement, ce qui veut dire que les premiers ont été satisfaits dans leurs attentes ainsi de suite».

Vendredi 19 Mai 2017
Boolumbal Boolumbal
Lu 222 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez vous exprimer sur tous les articles publiés ici, mais veuillez vous abstenir d'insulter ou de vous attaquer à des personnes.

Merci de votre compréhension.
La rédaction


Recherche


Inscription à la newsletter