Le maire de Zouerate: une pavée dans la marre...



C’est une véritable polémique qu’a déclenché vendredi le maire de la commune de Zouerate, Cheikh O. Baya, en affirmant que l’hymne national avait été élaboré par le colonisateur français avant l’indépendance du pays.

Selon le maire, il est l’œuvre d’un goumier, partisan de la France, en 1924.

Cette déclaration a fortement émue l’opinion publique mauritanienne, surprise de la remise en cause de l’œuvre d’un grand érudit, Baba O. Cheikh Sidiya, auteur jusqu’à ce jour de l’hymne nationale, écrit au début du siècle dernier.

Dans une première réaction à la déclaration du maire de Zouerate, le sénateur de Boutilimit, El Kotob O. Mohamed Maouloud, s’est déclaré affligé par cette déclaration qui révèle, pour la première fois une assertion, qui prête le texte de l’hymne national à un goumier au service du colonisateur.

Dans un texte dont copie est parvenue à Sahara Media, le sénateur de Boutilimit, tout en reconnaissant le mérite des goumiers dont le mensonge public n’en fait pas partie, a dit que cette déclaration offre une image parfaite du type de pensée et de la culture de ceux qui détiennent le pouvoir dans ce pays.

Le sénateur a accusé le maire de la commune de Zouerate est « parvenu au paroxysme de l’ignorance de l’histoire de la Mauritanie, » et que sa déclaration est « une insulte à la mémoire de cet imminent érudit dont l’aura est allée au-delà des frontières de la Mauritanie ».

O. Maouloud s’est enfin demandé « comment Cheikh O. Baya est parvenu au grade de colonel, dans l’armée nationale, lui qui ignore l’auteur de l’hymne nationale du pays.

Ces déclarations se sont taillées la part du lion sur les réseaux sociaux.

Source: http://fr.saharamedias.net

Dimanche 30 Juillet 2017
Boolumbal Boolumbal
Lu 199 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez vous exprimer sur tous les articles publiés ici, mais veuillez vous abstenir d'insulter ou de vous attaquer à des personnes.

Merci de votre compréhension.
La rédaction


Recherche


Inscription à la newsletter