LES LARGESSES DE BOUAMATOU ONT TOUCHÉ UN GÉNÉRAL, UN MINISTRE ET DES HAUTS CADRES DE L’ÉTAT



l est étrange qu’un général bien connu réside actuellement dans une villa qui lui a été offerte, il n’y’ a pas si longtemps, par Mohamed Ould Bouamatou ne soit pas interpellé ou auditionné d’où lui vient cette résidence.

Il en est de même pour cet ancien ministre qui vit actuellement dans une villa semblable à celle du général , dotée , en plus, d’une piscine , offerte par le même mécène.

Il y’a aussi, le secrétaire général de la zone franche, qui était employé chez Ould Bouamatou, et la conseillère à la présidence ex- directrice d’une des institutions les plus importantes qui, sans l’amitié de son père avec Ould Bouamatou, n’aurait pu accéder à ces postes.

Même le gouverneur actuel de la banque centrale, Aziz Ould Dahi, fut aussi employé chez Bouamatou . Pourquoi tout ce beau monde n’a pas été inclus dans la liste des interpellés dans le cadre du dossier « Ould Bouamatou et consorts » ?

Quel corps protège -t-il ceux là et traine – t-il les autres devant les tribunaux?

Source : http://www.mauripress.info/?p=38374

Traduit par Adrar.Info

Dimanche 10 Septembre 2017
Boolumbal Boolumbal
Lu 120 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez vous exprimer sur tous les articles publiés ici, mais veuillez vous abstenir d'insulter ou de vous attaquer à des personnes.

Merci de votre compréhension.
La rédaction


Recherche


Inscription à la newsletter